Illustration classe virtuelle
Classe virtuelle

Classe virtuelle :

La récente crise sanitaire a dopé la popularité de la classe virtuelle. Mais trop souvent, les retours d’expérience ont mis en exergue des difficultés d’apprentissage liées à ce format et le soufflé est retombé, parfois injustement.

La classe virtuelle se présente comme une salle de formation en présentiel, mais à distance. Via un logiciel dédié installé sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone, des formateurs et des apprenants peuvent se voir, s’entendre, partager leurs écrans, partager des documents, etc.

C’est une modalité qui est strictement synchrone mais aussi collective car durant celle-ci d’autres apprenants peuvent participer, interagir entre eux, poser des questions, etc.

La classe virtuelle impose aux apprenants de suivre les cours à un rythme qui est imposé par le formateur. Mais il s’agit surtout d’un bon moyen de réintroduire une dose de présentiel dans un format d’apprentissage en ligne, qui souvent manque d’échange avec des personnes physiques.

Concernant sa préparation, il est primordial d’adapter les supports et les méthodes pédagogiques à ce format si singulier. Très souvent, par contrainte de temps et par manque de préparation, voire de formation, les formateurs se cantonnent à dispenser le même cours que lors des sessions en présentiel, mais derrière un écran. C’est une erreur fréquente et sérieuse car – même si l’on comprend que dans les faits il a fallu parfois composer dans l’urgence – les bonnes pratiques exigent qu’une classe virtuelle, ça se réfléchit bien en amont du cours et ça se conçoit dans des règles propres à ce format.

Avantages

Inconvénients